Browse Prior Art Database

Bouteille de parfum munie d'un tampon encreur

IP.com Disclosure Number: IPCOM000006403D
Publication Date: 2001-Dec-31
Document File: 10 page(s) / 40K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Related People

Pitteloud; Hevia: LICENSOR

Related Documents

CH2316/01: PATAPP

Abstract

Dispositif pour se parfumer et se maquiller, comprenant un applicateur de produit parfumant permettant dappliquer un produit parfumant sur le corps. Le dispositif comprend en outre un tampon-encreur intégré dans le même dispositif et permettant dappliquer une marque visible sur la peau

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 21% of the total text.

Dispositif pour se parfumer et se maquiller

La présente invention concerne un dispositif pour se parfumer et se maquiller. La présente invention concerne en particulier un dispositif portable et permettant à la fois d’appliquer sur la peau un produit parfumant sous forme pulvérisée et d’y apposer une marque visible.

Il existe un grand nombre de documents et de demandes de brevets décrivant des bouteilles de parfum ou des dispositifs de pulvérisation de produits parfumés sur le corps et le visage. Ces documents concernent souvent soit des aspects techniques du pulvérisateur, soit l’esthétique du flacon de parfum. Les techniques de pulvérisation ou d’application de produits parfumants sont donc à l’heure actuelle bien maîtrisée.

Un problème important qui se pose pour les industriels de l’industrie du flacon est celui de la publicité. Il leur est en effet très difficile de faire connaître un nouveau parfum ou une nouvelle fragrance, puisque la plupart des supports publicitaires ne permettent pas de diffuser facilement une odeur. Une solution souvent apportée à ce problème consiste à distribuer des échantillons, par exemple des petites bouteilles contenant une quantité de parfum suffisante pour l’essayer. Une autre solution consiste à fournir aux détaillants quelques bouteilles de parfum destinées à être essayées par les clients. Ces deux solutions sont très coûteuses et ne permettent pas de faire connaître rapidement l’odeur d’un nouveau parfum à une large population. Les parfumeurs sont donc contraints de faire connaître leurs produits à l’aide de campagnes d’image visant à associer dans l’esprit des consommateurs le nom de leur produit avec un style de vie ou une esthétique plus facile à représenter par les canaux publicitaires traditionnels. Ces campagnes de publicité indirectes sont extrêmement coûteuses et n’atteignent que partiellement leur objectif, puisque les consommateurs visés par ces campagnes connaissent rarement l’odeur des parfums promus.

Un but de la présente invention est de résoudre les problèmes mentionnés ci-dessus. En particulier, un but de la présente invention est d’augmenter la notoriété d’un parfum rapidement et à un coût moindre. Un autre but est d’associer plus rapidement le nom ou le logo d’un parfum avec son odeur dans l’esprit d’un large public.

Ces buts sont atteints selon l’invention au moyen d’un dispositif présentant les caractéristiques de la revendication 1, des variantes préférentielles étant par ailleurs indiquées dans les revendications dépendantes.

L’invention part de la constatation que le vecteur publicitaire le plus efficace est souvent le consommateur lui-même. On connaît l’exemple des marques de prêt-à-porter qui se sont rendues célèbres en affichant leur marque en très grand sur les habits vendus. De nombreux consommateurs acceptent volontiers de porter ainsi les couleurs d’une marque avec laquelle ils s’associent ou dont ils partagent les valeurs transmises par la publicité.

Suivant cette constatati...