Browse Prior Art Database

MIG/MAG Fil Chaud

IP.com Disclosure Number: IPCOM000012509D
Publication Date: 2003-May-12
Document File: 1 page(s) / 20K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 100% of the total text.

MIG / MAG FIL CHAUD

L’invention propose d’augmenter le taux de dépôt pour le procédé de soudage MIG / MAG. Le procédé de soudage MIG / MAG traditionnel travaille � des vitesses de fil de 13 � 14 mètres / minute. Pour atteindre des vitesses de fil de 20 � 25 mètres / minute, le procédé MIG / MAG impose de passer � des intensités de 400 � 450 Ampères.

L’idée de l’invention est d’augmenter la vitesse de dévidage de fil sans changer l’intensité. Seule la tension varie de 15 � 20%.

Le procédé intervient en deux temps, � savoir d’abord l’amorçage, puis ensuite le soudage.

L’invention est un tube contact � deux étages dont le premier dispose d’une longueur de fil sortie utilisé pour l’amorçage que nous appellerons « X ». Au démarrage, le courant d’amorçage va passer par ce tube contact. Lorsque l’arc sera établi, le deuxième étage prend le relais et le premier devient inopérant et ne sert plus que de guide pour le fil. Le deuxième étage dispose d’une longueur de fil sortie différente « Y » qui viendra s’ajouter � « X » créant ainsi un effet joule suffisant pour préchauffer le fil. Au moment de l’arrêt, le deuxième étage se coupe et passe simultanément le relais au premier et s’arrête comme le procédé traditionnel.

Disclosed anonymously.