Browse Prior Art Database

Systeme de filtration auto-nettoyant d'eau de riviere pour analyse du taux d'ozone dissous

IP.com Disclosure Number: IPCOM000019502D
Publication Date: 2003-Sep-17
Document File: 1 page(s) / 49K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 100% of the total text.

SYSTEME DE FILTRATION AUTO-NETTOYANT D'EAU DE RIVIERE POUR ANALYSE DU TAUX D'OZONE DISSOUS

Il est courant de mesurer le taux d'ozone des rivières lors des applications de pisciculture. Or, dans les eaux de rivière chargées en matières en suspensions, les mesures sont souvent faussées et l'analyseur doit être arrêté, alors qu'il s'agit d'une pièce essentielle de la sécurité du procédé d'ozonation de l'eau vis-à-vis des poissons.

Des solutions de filtration existent : elles nécessitent un nettoyage très régulier (plus de deux fois par jour) ou consomment la faible quantité d'ozone présente dans l'eau.

De manière à améliorer les solutions existantes lorsque l'eau de rivière est chargée en suspensions et contient un faible taux d'ozone dissous, il est proposé d'utiliser deux crépines inox plongées dans l'eau et montées en parallèle reliées à deux électrovannes trois voies en liaison et une pompe centrifuge. Chaque crépine est munie d'un filtre en maille inox de 0,5 mm de passage amovible (pour être nettoyé sans arrêter l'installation). Lorsque l'eau est aspirée à travers la première crépine par la première électrovanne, une partie est envoyée vers l'analyseur d'ozone, et l'autre partie est envoyée vers la deuxième crépine inox afin de rincer son filtre. Ensuite, un système de basculement automatique permet à la seconde électrovanne d'aspirer l'eau à travers la seconde crépine tout en rinçant le filtre de la première crépine.