Browse Prior Art Database

An integrated process for the boosting of a float glass furnace

IP.com Disclosure Number: IPCOM000019587D
Publication Date: 2003-Sep-22
Document File: 2 page(s) / 15K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 52% of the total text.

An integrated process for the boosting of a float glass furnace

La production de verre plat par procédé « Float Glass » nécessite l’inertage d’une partie de la ligne de production par une atmosphère, mélange d’azote et d’hydrogène.

Compte tenu des volumes d’azote nécessaires, la production d’azote est parfois réalisée sur site par une unité cryogénique de production d’azote . Cette production d’azote génère l’azote et un résidu gazeux dont la concentration en oxygène est comprise typiquement entre 30 et 35%. Sur certains fours Float, ce résidu est mélangé � l’air de combustion du four afin de diminuer globalement la consommation de combustible sur le four.

Un nombre croissant de fours de fusion liés au procédé de fabrication de verre plat type « Float Glass » utilisent des brûleurs oxy-gaz ou oxy-fioul en tête de four (entre l’enfournement de la charge et le premier brûleur air) afin d’augmenter la production de verre. Ces brûleurs sont généralement alimentés par de l’oxygène provenant d’un stockage liquide sur le site client, ce qui conduit � une augmentation des coûts de fonctionnement.

Afin de minimiser les coûts de fonctionnement liés � l’utilisation d’un brûleur oxy-gaz en tête d’un four de production de verre plat, il est apparu économiquement intéressant d’utiliser un oxydant ayant une concentration en oxygène inférieure � celle de l’oxygène pur, obtenue en mélangeant de l’oxygène pur avec une partie du résidu d’une unité cryogénique de production d’azote.

La concentration minimale de l’oxydant � utiliser est fonction de deux contraintes. Tout d’abord, il existe une contrainte de procédé : le brûleur oxy-gaz est situé dans la zone du four où la charge pulvérulente flotte � la surface du bain de verre. Or dans le cas d’un dopage avec des brûleurs oxy-gaz alimentés en oxygène pur, les vitesses d’oxygène et de com...