Browse Prior Art Database

Mélanges gazeux et procédés de dépôts sur articles en verre pour améliorer la résistance des articles à l’attaque chimique

IP.com Disclosure Number: IPCOM000124412D
Publication Date: 2005-Apr-19
Document File: 3 page(s) / 38K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 47% of the total text.

Mélanges gazeux et procédés de dépôts sur articles en verre pour améliorer la résistance des articles à l’attaque chimique

Contexte

Les articles en verre subissent du monde extérieur un certain nombre d’agressions d’origine chimique qui peuvent conduire à plusieurs phénomènes :

-         dégradation de l’état de surface, avec perte de transmission optique

-         migration de certains composants du verre vers le contenu.

Ces deux phénomènes posent un problème dans l’industrie des arts de la table : l’aspect de l’article se dégrade au cours du temps, et la qualité du contenu peut être affectée.

On qualifie les attaques par le milieu extérieur en trois catégories, toutes trois se traduisant à la longue par une dissolution du verre :

-         attaque « basique » par une solution avec des ions OH- majoritaires,

-         attaque « acide » par les ions H+,

-         attaque « neutre », combinaison des deux précédentes.

Un exemple d’attaque basique est celle subie par les articles de table lors d’un lavage au lave-vaisselle. Le mécanisme en est le suivant :

Si – O – Si + OH-  à  Si – O- + HO – Si

L’attaque par les ions OH- provoque la coupure du réseau, et formation d’anions silicatés solubles. La réaction chimique peut alors conduire à la dissolution complète du verre.

Certaines solutions alcoolisées ou préparations médicamenteuses peuvent provoquer l’attaque acide du verre.

L’attaque par l’eau est un cas d’attaque neutre. En particulier, l’eau contenue dans l’atmosphère peut se condenser à la surface du verre, et provoquer une dégradation visible notamment après de longues périodes de stockage du verre.

Le phénomène de migration (ou lixiviation) est également bien connu, avec en particulier le cas de la migration des alcalins contenus dans le verre sodocalcique vers des solutions contenues dans les emballages.

Dans le cas d’articles de table en verre au plomb, on recherche une bonne résistance à :

-         l’attaque par les cycles de lavage au lave-vaisselle,

-         la migration du Pb dans des solutions acides, qui peut constituer un danger pour le consommateur.

Il a été développé une technique de dépôt de barrière chimique par CVD (chemical vapor deposition) atmosphérique de silane. Ce traitement améliore sensiblement la résistance du verre à la migration du Pb sans affecter l’aspect visuel de l’article. Cette barrière ne résiste cependant pas suffisamment aux cycles de lavage (attaque basique). Dans le procédé connu, le silane est injecté avec de l'oxygène sur la ligne de production dans l’emballage encore chaud pour provoquer la réaction : SiH4 + O2 à  SiO2 + H2O.

Bien que de nombreuses techniques de dépôts de films à base de silice existent, l’intérêt de ce procédé est sa relative simplicité, du fait que le traitement de l’emballage se fait à pression atmosphérique et sur la ligne de fabrication.

Une amélioration de ce procédé concerne des mélanges...