Browse Prior Art Database

Procédé pour améliorer la précision de fabrication et la productivité de mélanges gazeux précis

IP.com Disclosure Number: IPCOM000125606D
Publication Date: 2005-Jun-09
Document File: 2 page(s) / 27K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 54% of the total text.

Procédé pour améliorer la précision de fabrication et la productivité de mélanges gazeux précis

 

La réalisation des mélanges gazeux précis pour les laboratoires ou le domaine électronique se fait classiquement par introduction dans des bouteilles de conditionnement  soit de masse significative de gaz purs ou mélanges gazeux intermédiaires, principalement par pesée approximative, du fait de l’effet Bourdon sur des balances de bonne précision ; soit par pression étagée.

                            Ensuite, les bouteilles sont déconnectées et pesées sur une balance de haute précision, c'est-à-dire de l’ordre de 1 à 100 mg. La manutention se fait manuellement.

                            Or, les connecteurs fixés sur les robinets équipant les bouteilles génèrent des espaces morts et des manipulations supplémentaires.

                            Les trois inconvénients principaux qui en résultent sont une faible productivité compte-tenu des connections/déconnections nombreuses et la nécessité d’isoler la bascule des courants d’air ; la non- possibilité d’enchaîner automatiquement les procédures ; ainsi que l’influence des écarts de masse, compte-tenu des différences d’environnement, notamment les poussières, entre la rampe de remplissage et la balance de haute précision.

                            Pour y remédier, on propose d’associer plusieurs technologies, à savoir :

                            - opérer une ouverture de robinet et de connexion automatique en utilisant un robinet dont le clapet haute pression est pilotable à distance par une commande manuelle ou par un automatisme, dans le cas d’une automatisation du conditionnement

- limiter l’effet Bourdon par la mise en œuvre d’une lyre au profil étudié, et évaluer et prendre en compte, par un logiciel adapté, l’effet Bourdon après étalonnage (dm= f(masse volumique, pression)).

- « caréner » la balance car permet d’arriver à seulement deux opérations d’ouverture/fermeture du capotage.

          ...