Browse Prior Art Database

Procédé de gestion d'outils pour une interface homme machine

IP.com Disclosure Number: IPCOM000174498D
Publication Date: 2008-Sep-10
Document File: 1 page(s) / 37K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Related People

GRANT Mark: INVENTOR

Abstract

L'invention propose de créer un générateur d'outils. Par l'intermédiaire de ce générateur d'outil le graphiste est capable de définir l'utilisation de l'outil, puis de répertorier l'outil selon cette utilisation, et de sauvegarder l'outil dans un format indépendant et générique (par exemple un format internet: ".xml"). Ceci réduit donc considérablement le nombre de versions pour un même outil.

This text was extracted from a PDF file.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 78% of the total text.

Page 1 of 1

Continental Automotive France S.A.S.

PROCEDEDEGESTIOND'OUTILSPOURUNEINTERFACEHOMME

MACHINE

DOMAINE D'APPLICATION

L'invention est relative à la gestion d'outils graphiques pour une interface homme machine. Elle est particulièrement utile lors de la programmation de ces outils pour différentes applications.

ETAT DE L'ART

Une interface homme machine est constitué en autres d'outils graphiques tels que des boutons, des listes, des menus défilants, ect.. programmés dans un logiciel d'interface. Ces différents outils sont crées par des graphistes. Chaque graphiste crée chaque outil spécifiquement pour chaque plateforme d'application.

C'est à dire que le procédé de création est répété autant de fois qu'il y a d'applications. Le procédé est donc long et pour un même outil, il peut y même avoir plusieurs versions de différents graphistes.

C'est cet inconvénient que la présente invention se propose d'éliminer.

INVENTION

L'invention propose de créer un générateur d'outils. Par l'intermédiaire de ce générateur d'outil le graphiste est capable de définir l'utilisation de l'outil, puis de répertorier l'outil selon cette utilisation, et de sauvegarder l'outil dans un format indépendant et générique (par exemple un format internet: ".xml"). . Ainsi le graphiste peut utiliser le format générique de l'outil et le conv...