Dismiss
InnovationQ will be updated on Sunday, Oct. 22, from 10am ET - noon. You may experience brief service interruptions during that time.
Browse Prior Art Database

Utilisation d’inuline oxydée en tant qu’agent hydratant

IP.com Disclosure Number: IPCOM000199415D
Publication Date: 2010-Sep-02

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Abstract

Utilisation cosmétique en tant qu’agent hydratant des matières kératiniques et plus particulièrement de la peau d’un polymère d’inuline oxydée ayant un poids moléculaire moyen en nombre allant de 200 à 10 000.

This text was extracted from a PDF file.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 9% of the total text.

Page 1 of 12

ABREGE DESCRIPTIF

La présente demande se rapporte à l'utilisation d'inuline oxydée comme agents hydratants des matières kératiniques et plus particulièrement de la peau.

Le Stratum Corneum est la fine couche cornée qui forme l'interface entre l'organisme et l'environnement extérieur desséchant. Il est formé du tissus épithélial supérieur : l'épiderme, et

du tissus connectif situé en dessous : le derme.

Le Stratum Corneum, d'une épaisseur d'environ 10 à 15 µm, se compose de cornéocytes empilés verticalement et entourés par une matrice de membranes enrichies en lipides. Ainsi, c'est un système à deux compartiments qui peut être comparé à un mur de briques, composé

de cellules anucléées (les « briques ») et de membranes lamellaires intercellulaires (le « ciment »).

Le Stratum Corneum a notamment pour fonction de réguler les flux d'eau qui entrent et sortent de la peau et donc de retarder la perte excessive d'eau provenant des couches plus profondes

de l'épiderme. Le Stratum Corneum protège également contre les agressions mécaniques et le passage de produits chimiques et de micro-organismes étrangers. Il constitue également la première défense contre les rayonnements UV.

De manière générale, un agent hydratant se définit comme une substance qui diminue l'impression de peau sèche en influant sur le contenu en eau de la peau par addition ou

rétention.

Généralement, la cornéométrie est la méthode utilisée pour mesurer l'hydratation apportée par les humectants tels que le glycérol, l'urée et ses dérivés. Mais cette méthode ne peut pas être utilisée pour mettre en évidence les propriétés hydratantes des polymères, il a donc été

nécessaire de mettre au point une méthode adaptée pour mettre en évidence les propriétés hydratantes des polymères.

Différentes méthodes basées sur des techniques spectroscopiques (Infra rouge, Raman, RMN…) ont été développées ces dernières années dans le but d'améliorer la connaissance de

la peau en particulier dans le domaine médical. Ces techniques présentant l'avantage de ne pas nécessiter de préparation particulière de l'échantillon et sont non invasives et non destructives. Ces méthodes sont notamment décrites dans :
1. K. Wichrowski, G. Sore, and A. Khaiat, "Use of infrared spectroscopy for in vivo measurement of the stratum corneum moisturization after application of cosmetic preparations,"

Int. J. Cos. Sci. 17, 1-11 (1995).
2. Querleux B, Richard S, Bittoun J, Jolivet O, Idy-peretti I, Bazin R, Lévêque JL: In vivo hydration profile in skin layers by high-resolution magnetic resonance imaging. Skin Pharmacol 1994; 7: 210-216.
3. B. Schrader, B. Dippel, S. Fendel, S. Keller, T. Lochte, M. Riedl, R. Schulte, and E.

Tatsch, "NIR FT Raman spectroscopy - a new tool in medical diagnosis, " J. Mol. Struct. 408/409, 23-31 (1997).

Dans le cadre de la présente demande, la méthode retenue pour mesurer la quantité d'eau app...