Dismiss
InnovationQ will be updated on Sunday, Oct. 22, from 10am ET - noon. You may experience brief service interruptions during that time.
Browse Prior Art Database

Dispositif de valve à la demande hypoxique

IP.com Disclosure Number: IPCOM000200530D
Publication Date: 2010-Oct-18
Document File: 2 page(s) / 43K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 54% of the total text.

Description technique

            Fonctionnalité principale

Le dispositif médical à concevoir permet la délivrance d’un mélange dit « hypoxique » (concentration d’O2, notée FiO2, inférieure à 21%) à des fins d’étude clinique : la détermination d’un éventuel bénéfice de l’hypoxie thérapeutique sur l’hypertension artérielle.

Le dispositif doit délivrer un mélange (entre 10 et 21%, à la précision de 1% de volume), et être capable de mesurer et afficher la concentration du mélange délivré avec une précision de 1% de volume.

            Choix de la solution retenue

La solution retenue consiste à modifier un ventilateur existant, lequel permet de ventiler des patients et inclut les éléments suivants :

un mélangeur, permettant de réguler une concentration d’O2 constante et réglable entre 21 et 100%, à partir de l’air ambiant et d’une source d’O2 pressurisé,

une mesure de la concentration d’O2, déjà éprouvée entre 21 et 100%,

des mesures de débit d’O2 et d’air ambiant permettant d’estimer la concentration en O2 du mélange délivré,

une IHM permettant le réglage de paramètres et l’affichage de mesures.

En remplaçant la source d’O2 par une source de N2, il est possible à moindre frais de développement de réaliser un ventilateur hypoxique répondant aux besoins de l’étude clinique.

Cette solution est privilégiée par rapport à d’autres possibilités techniques (système fermé avec captation du CO2 rejeté et réinjection de l’O2 consommé, extracteur d’oxygène…) pour les raisons suivantes :

coût de développement moindre,

homologation simplifiée,

nombreuses possibilités de couplage de la fo...