Browse Prior Art Database

Augmentation de la charge électrostatique de la neige carbonique

IP.com Disclosure Number: IPCOM000216269D
Publication Date: 2012-Mar-27
Document File: 4 page(s) / 89K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 53% of the total text.

Augmentation de la charge électrostatique de la neige carbonique

La présente publication s’intéresse à  l’utilisation de l’effet bactériostatique du CO2 pour préserver les produits alimentaires de la contamination microbiologique.

On sait qu’une des difficultés de cette technique  est de favoriser une bonne « adhésion » de la neige carbonique sur les produits,  un bon contact entre la neige et les produits, afin d’optimiser l’effet recherché.

On propose alors ci-dessous des solutions permettant de rendre la neige carbonique issue d’un  carbocyclone encore plus électrostatique, afin que celle-ci « colle » mieux aux produits, on cherche donc à  électriser davantage la neige carbonique appliquée sur les produits pour en retirer les bénéfices suivants :

- Les particules de neige chargées négativement ont tendance à se repousser, elles se répartissent donc mieux sur la surface, et atteignent les zones peu accessibles : « effet de contournement » ou « pénétration électrostatique ».

- La neige rebondie moins sur la surface à traiter, elle s’y « colle », et  elle s’y colle longtemps étant donné son caractère isolant. Le temps de contact entre la neige et le produit est alors  plus long. Ce contact permet de rompre le film de vapeur qui existe  autour de la surface. On augmente donc le transfert thermique entre la neige et la surface, ceci permet d’utiliser moins de CO2.

- Même les petites particules de neige sont utilisées. En effet, les petites particules sont normalement aspirées par l’extraction, mais une fois électrisées elles viennent d’avantage se fixer sur la surface à traiter. Cet effet augmente donc le rendement du procédé.

On décrit alors ci-dessous  trois solutions techniques permettant d’électriser d’avantage la neige carbonique :

A/ Mettre une grille polarisée à la sortie du Carbocyclone, on peut par exemple   fixer une grille métalli...