Browse Prior Art Database

Actionneur pneumatique à la mise en pression

IP.com Disclosure Number: IPCOM000219536D
Publication Date: 2012-Jul-05
Document File: 4 page(s) / 98K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 37% of the total text.

Actionneur pneumatique à la mise en pression

La présente publication concerne un actionneur pneumatique à la mise sous pression, destiné   à actionner un système mécanique quand la ligne fluide est mise en pression.

On s’intéresse dans ce qui suit tout particulièrement au cas très contraignant du CO2 liquide à 20 bar mais ce système peut être décliné sur tout type de fluide dans la limite de compatibilité des matériaux et des pressions maximales admissibles.

L’actionneur à la mise en pression est un vérin manœuvré par la pression de la ligne fluide. La mise en pression de la ligne manœuvre le vérin pour déclencher un système tel qu’une ouverture d’échappement, une signalisation, etc.

Comme on le verra dans ce qui suit  ce système s’applique tout particulièrement bien au cas des charriots (trolleys) de transport  de denrées mais ce n’est qu’un exemple. Les composants du système doivent être compatibles avec le fluide utilisé et la pression maximale admise dans la ligne de transfert (détendeur, soupapes, orifice calibré, etc.). 

Une prise presso statique en partie supérieure de la ligne fluide, alimente en gaz l’actionneur. Le débit de cette ligne doit permettre une vaporisation naturelle du fluide et un gonflage en un temps permettant la vitesse de manœuvre souhaitée (Ø ligne presso statique, orifice calibré, etc.).  Un détendeur de faible débit adapte la pression de la ligne à celle admissible par l’organe de manœuvre (vérin pneumatique). Une soupape de sécurité doit certifier l’impossibilité de surpression.  Enfin un vérin pneumatique assure la manœuvre à la mise sous pression. Cet organe doit être double effet et comporter un système de retour en position de repos lors de la dépressurisation de la ligne (en gardant bien à l’esprit la charge du mécanisme entrainé).

Le vérin doit être correctement fixé pour répondre à l’effort engendré. Cet effort peut être très important en fonction de la pression du fluide.

L’environnement doit également être protégé  d’éventuelles projections en cas de fuites (capillaire, raccords, soupape, etc.).

Le vérin pneumatique HP est composé des principaux éléments suivants :

- Ligne presso statique connectée en partie supérieure à la ligne de transfert.

- Orifice calibré de contrôle de débit (optionnel)

-Vérin pneumatique double effet avec brides de fixation (équerre, brides, colliers, etc.).

- Tige de manœuvre (ou câble) poussée par le vérin lors du gonflage.

- Mécanisme à manœuvrer avec système de rappel.

a.    Ligne presso statique

Un capillaire inox (Ø 2mm) est connecté à la ligne de transfert en partie supérieure pour faire un piquage gaz. Au besoin cette ligne peut être spiralée pour servir de vaporiseur. La pression maximale admissible par la ligne doit être supérieure à celle de la ligne de transfert afin d’éviter l’utilisation de soupape de protection. Au besoin un orifi...