Browse Prior Art Database

Système préventif de filtration du CO2 liquide pouvant être contaminé par des particules métalliques

IP.com Disclosure Number: IPCOM000231516D
Publication Date: 2013-Oct-04
Document File: 2 page(s) / 52K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 84% of the total text.

Système préventif de filtration du CO2 liquide pouvant être contaminé par des particules métalliques

Il est connu que les stockages de CO2 peuvent être contaminés par des particules métalliques de taille plus ou moins élevées.

On muni alors de tels stockages de filtres, par exemple avec une cartouche filtrante de 150 µ. Une contamination par particules métalliques provenant du procédé de production des usines CO2 en amont (compresseurs notamment) peut franchir cette barrière malgré une grande longueur, dans la mesure où la section du copeau est souvent de taille inférieure à celle de filtration. Les inconvénients pour l’utilisateur final sont bien connus en terme matériel (endommagement pompe, détendeur, déverseur, vannes, etc.) comme de production (arrêt production).

Il est dès lors intéressant de pouvoir proposer  un dispositif de captation spécifique à cette pollution.

 
Fonctionnement du filtre classique :

Le CO2 liquide sort du réservoir par une ligne en point bas. Il traverse le filtre en passant la cartouche filtrante de 150 µ. Les particules solides sont retenues par la maille. Par contre des particules métalliques fines peuvent traverser la maille malgré une grande longueur.

Rétention par champ magnétique :

On propose dans ce qui suit  de créer un champ magnétique au niveau de la cartouche afin de capturer cette pollution métallique.

Le champ magnétique est créé avec des aimants disposés autour du filtre en extérieur. Une...