Browse Prior Art Database

Protocole de communication rapide entre un ECU et un capteur de pression cylindre 3 fils

IP.com Disclosure Number: IPCOM000235933D
Publication Date: 2014-Mar-31
Document File: 3 page(s) / 191K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Related People

MARIGO Christophe - CONTINENTAL Automotive France: INVENTOR

Abstract

La présente invention est relative aux protocoles de communication rapide entre un E.C.U. (Engine Control Unit) d’un véhicule automobile et un capteur. Les capteurs sont aujourd’hui majoritairement analogiques. II existe des protocoles dédiés au monde des capteurs pour envoyer les données vers un ECU (SENT, PSI5 par exemple). Malheureusement, les performances de débit sont modestes pour des raisons de coûts. En outre PSI5 est un protocole asymétrique, i.e. il autorise un "haut débit" dans le sens du capteur vers l’ECU tandis que le débit de l’ECU vers le capteur est très faible. On peut imaginer remplacer la liaison analogique par une communication numérique du style PSI5. Par contre, les conversions numérique/analogique faites dans le capteur doivent toujours être synchronisées précisément par rapport au signal CRK (tous les 1° par exemple). Ceci implique que le capteur reçoit directement le signal CRK ou bien une image de celui-ci « retravaillée » par l’ECU lui-même. L’invention se situe dans ce dernier cas.

This text was extracted from a PDF file.
This is the abbreviated version, containing approximately 52% of the total text.

Page 01 of 3

Continental Automotive France S.A.S.

Idée : Christophe Marigo (Sainte Marie - France)

PROTOCOLE DE COMMUNICATION RAPIDE ENTRE UN E.C.U. ET UN CAPTEUR DE PRESSION CYLINDRE 3 FILS.

DOMAINE D'APPLICATION

La présente invention est relative aux protocoles de communication rapide entre un E.C.U. (Engine Control Unit) et un capteur.

ETAT DE L'ART

Les capteurs sont aujourd'hui majoritairement analogiques (le passage au numérique est en cours).

II existe des protocoles dédiés au monde des capteurs pour envoyer les données vers un ECU (SENT, PSI5 par exemple). Malheureusement, les performances de débit sont modestes pour des raisons évidentes de coûts. En outre PSI5 est un protocole asymétrique, i.e. il autorise un "haut débit" dans le sens du capteur vers l'ECU tandis que le débit de l'ECU vers le capteur est très faible.

Pour ce qui est de la pression cylindre sur un moteur à combustion interne, l'acquisition se fait par voie analogique. II n'y a pas de besoin particulier à ce fait, .mais il en découle les inconvénients de la transmission analogique (traitement du signal complexe dans l'ECU, signal sensible aux perturbations etc.). Il y a lieu de remédier à cela.

INVENTION

Aujourd'hui l'acquisition de la pression cylindre est réalisée de la façon suivante :

L'ECU reçoit le signal CRK issu du capteur de position du vilebrequin du moteur à combustion interne. Ce capteur permet de connaitre en toute circonstance la position du vilebrequin moteur. Grâce à ce signal CRK, l'ECU peut synchroniser les acquisitions de pression cylindre et notamment faire une acquisition à angle constant (par exemple tous les 1°) quel que soit le régime moteur.

Le capteur de pression cylindre embarque dès aujourd'hui une partie de traitement numérique tout en conservant un « chemin analogique ». Demain il embarquera vraisemblablement une chaine de traitement numérique complète.


Page 02 of 3

                                 Continental Automotive France S.A.S. En effet le traitement d'un signal numérique est beaucoup plus aisé.

Choisir une transmission analogique entre l'ECU et le capteur oblige à faire une transformation numérique/analogique dans le capteur, puis une transformation analogique/numérique dans l'ECU.

Ces deux transformations pourraient être évitées en utilisant une liaison numérique.

On peut imaginer remplacer la liaison analogique par une communication numérique du style

PSI5.

Par contre, les conversions numérique/analogique f...