Browse Prior Art Database

Air intake device for reducing the boundary layer on the surface of the wings of an airplane

IP.com Disclosure Number: IPCOM000237728D
Publication Date: 2014-Jul-08
Document File: 7 page(s) / 253K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Abstract

• When an aircraft moves, a boundary layer is created on the surface wings, which increases the air resistance reduces the aircraft performances. • The described solution proposes to: • make small diameter holes at regular intervals on the extrados surface of the wing along the stiffeners/stringers and, • link the internal volume of the stiffeners/stringers to a zone of low pressure (such as engines air inlets). • A valve to open or close the circuit between the air pressure area and the holes on the surface of the skin.

This text was extracted from a PDF file.
This is the abbreviated version, containing approximately 52% of the total text.

Page 01 of 7

Dispositif d'aspiration d'air pour réduire la couche limite en

surface des ailes d'un avion



Page 02 of 7

Lorsqu'un avion se déplace, un flux d'air se crée autour du fuselage et des ailes.

La présence de ce flux d'air créé une couche limite à la surface des ailes

Cette couche limite augmente la résistance de l'avion à l'air et réduit ses performances (notamment en termes de consommation de carburant)

Deux documents proposent une solution à ce problème
◦ Boundary layer control systems : EP0589728 B1
◦ Aircraft component exposed to streaming surrounding air:US

7,673,832 B2

Domaine technique et problème à résoudre



Page 03 of 7

Des trous de faible diamètre (<2mm) sont alors percés à intervallerégulier d'une dizaine de cm sur la face extrados de l'aile le long des raidisseurs.Ils couvrent les surfaces sur lesquelles on souhaite une amélioration de l'écoulement aérodynamique.

Le volume intérieur des raidisseurs est ensuite reliée à une zone de faible pression P1 (entrée d'air des réacteurs par exemple). Le système est actionné par une valve qui ouvre ou ferme le circuit d'air entre la zone dépressionnaire et les trous à la surface de la peau.

Lorsque le système est activé, l'air est aspiré au niveau des trous par la zone dépressionnaire et l'écoulement de l'air est ainsi amélioré dans des zones sensibles comme l'arrière du profil aérodynamique au niveau de l'emplanture d'une aile.

Le système peut être activé oudésactivé en fonction des besoins pendant le vol de l'avion. A l'atterrissage par exemple, l'écoulement est perturbé p...