Browse Prior Art Database

Agent de contraste gazeux pour tomodensitométrie (CT scanner)

IP.com Disclosure Number: IPCOM000238868D
Publication Date: 2014-Sep-23
Document File: 4 page(s) / 85K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 32% of the total text.

Agent de contraste gazeux pour tomodensitométrie (CT scanner)

  

Des mélanges gazeux ternaires prêts à l’emploi à base de xénon sont utilisables comme agents de contraste, lors d’un diagnostic ou d’un examen par tomodensitométrie cérébrale du flux sanguin cérébral chez un mammifère, en particulier chez l’être humain.

La tomographie assistée par ordinateur ou tomodensitométrie cérébrale, encore appelée «  CT scan », est une technique d’imagerie utilisant un équipement à rayons X permettant d’obtenir des images sous différents angles, ainsi que des vues en coupe transversale des tissus ou organes du corps humain. En particulier, on l’utilise pour diagnostiquer les blessures à la tête, les accidents cardiovasculaires, les tumeurs au cerveau et autres maladies cérébrales, ainsi que les flux sanguins cérébraux.   

Un appareil de tomodensitométrie par rayons X est par exemple décrit par les documents WO-A-2009022625 et WO-A-2013031684.

En général, le patient qui subit un CT scan, est allongé sur le dos avec les bras placés le long du corps, la tête étant immobilisée dans une têtière, avant d’être soumis à un examen par rayons-X au moyen d’un tel appareil. L'examen dure typiquement moins de 5 minutes.

L'injection préalable au patient d'un produit liquide de contraste iodé est souvent nécessaire, voire indispensable, pour détecter les tumeurs et autres lésions infectieuses, ou pour mettre en évidence une thrombose ou un anévrisme.
 De façon alternative, le xénon est un gaz qui peut être utilisé comme agent de contraste, en lieu et place des agents iodés, pour quantifier le flux sanguin cérébral (qCBF), lors d’un examen d’imagerie par tomodensitométrie cérébrale ou « CT scan », comme enseigné par :

- J.M. Olivot et al.; Neurology ; 2009 Mar 31;72(13):1140-5. Perfusion MRI (Tmax and MTT) correlation with xenon CT cerebral blood flow in stroke patients;

- M. Crocker et al.; Neuro. Oncol.; 2012 May;14(5):641-8. Glioblastoma blood flow measured with stable xenon CT indicates tumor necrosis, vascularity, and brain invasion;

- R.E. Latchaw et al.; Council on Cardiovascular Radiology of the American Heart Association. Stroke; 2003, Apr;34(4):1084-104. Guidelines and recommendations for perfusion imaging in cerebral ischemia: A scientific statement for healthcare professionals by the writing group on perfusion imaging, from the Council on Cardiovascular Radiology of the American Heart Association.

La méthode consiste à faire inhaler au patient du xénon jusqu’à obtenir au bout d’environ 4 à 5 minutes une concentration cible équilibrée. Du fait des propriétés analgésiques et anesthésiques du xénon, il est nécessaire et ce, notamment pour des raisons de sécurité et pour éviter un risque de sédation du patient, de ne pas administrer une concentration de xénon inhalée de plus de 28% en volume.

A l’inverse, une inhalation d’une concentration inférieur...