Browse Prior Art Database

Amélioration de l'extraction des systèmes d'injection de fluide cryogénique

IP.com Disclosure Number: IPCOM000241849D
Publication Date: 2015-Jun-04
Document File: 3 page(s) / 53K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 45% of the total text.

« Amélioration de l'extraction des systèmes d'injection de fluide cryogénique"

Dans le domaine du transport ou de la distribution des denrées alimentaires périssables et autres plats cuisinés ou aliments, en contenants isothermes,  qu’il s’agisse par exemple  de conteneurs  ou de camions, le maintien de la chaîne du froid est assuré par l’intervention d’un fluide frigorifique (gaz froid,  liquide cryogénique tel l’azote liquide,  neige carbonique…).

Ainsi à titre d'exemple, les cuisines centrales ou encore les centres de distribution utilisent des chariots isothermes pour transporter et distribuer des plats cuisinés ou des aliments  de leurs cuisines ou plates-formes vers les lieux de consommation : restauration hospitalière, restaurants d’entreprise, scolaires etc.…

De très nombreuses configurations de contenants (et notamment de  conteneurs/chariots isothermes), et de types de refroidissement sont disponibles  sur le marché,  avec ou sans compartiment cryogénique matérialisé,   avec ou sans un réservoir ("cassette") comportant le fluide froid à insérer dans le conteneur etc…

Et de même le fluide frigorifique  (gaz, liquide cryogénique,  solide,  qu’il s’agisse d’azote,  de CO2  ou autre…) peut être  déposé directement dans le contenant,  ou dans un réservoir à insérer dans le contenant, ou envoyé dans un échangeur situé dans le contenant,  ou encore envoyé dans une capacité,  située dans le contenant lui même ou a proximité (ou encore accolé,  par exemple quand le contenant est un camion),  capacité à partir de laquelle  on prélève du fluide pour l’envoyer vers le contenant,  vers un réservoir situé dans le contenant,  vers un échangeur situé dans le contenant etc….

On le voit à la lecture de ce qui précède les situations et configurations sont très variées.

A titre illustratif on peut  néanmoins signaler que les chariots/conteneurs cryogéniques  sont le plus souvent de forme parallélépipédique,  ils comprennent très souvent   un compartiment cryogénique disposé dans la partie supérieure du conteneur, au-dessus du compartiment de stockage où sont disposés les  produits devant être conservés à température contrôlée, et traditionnellement,  ce compartiment supérieur reçoit un réservoir destiné à contenir un produit réfrigérant, par exemple du dioxyde de carbone en phase solide, dont la sublimation libère des gaz froids, compensant les entrées de chaleur à travers les joints entre le conteneur et sa porte ou encore  à travers l'isolant du conteneur. Les plats cuisinés (ou autres produits périssables) sont alors logés dans le compartiment de stockage produits de ces conteneurs isothermes, qui sont eux même transportés dans des camions vers le site utilisateur (hôpital, cantine scolaire, …).

En pratique, les conteneurs sont chargés en produits alimentaires  et en agent frigorifique dans des locau...