Browse Prior Art Database

PROCEDE D’ADAPTATION D’UN SEUIL DE DETECTION D’UN CAPTEUR D’ARBRE A CAMES POUR UN VEHICULE AUTOMOBILE

IP.com Disclosure Number: IPCOM000242221D
Publication Date: 2015-Jun-26
Document File: 3 page(s) / 132K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Related People

MIRASSOU David - CONTINENTAL Automotive France: INVENTOR [+3]

Abstract

La présente invention concerne un procédé d’adaptation d’un seuil de détection d’un capteur d’arbre à cames pour véhicule automobile. Plus particulièrement, il s’agit d’améliorer la précision du signal électrique délivré par un capteur monté en face d’une roue dentée située en bout d’un arbre à cames d’un moteur d’un véhicule automobile. L’invention permet d’améliorer la précision du capteur d’arbre à cames, en réduisant le déphasage entre les fronts mécaniques de la dent, et les fronts électriques du signal.

This text was extracted from a PDF file.
This is the abbreviated version, containing approximately 43% of the total text.

Page 01 of 3

Continental Automotive France S.A.S.

Idée : David MIRASSOU (Toulouse, FRANCE)

Marie Nathalie LARUE (Toulouse, FRANCE)

Jérôme BURG (Toulouse, France)

PROCEDE D'ADAPTATION D'UN SEUIL DE DETECTION D'UN CAPTEUR D'ARBRE A CAMES

POUR UN VEHICULE AUTOMOBILE

DOMAINE D'APPLICATION

     La présente invention concerne un procédé d'adaptation d'un seuil de détection d'un capteur d'arbre à cames pour véhicule automobile. Plus particulièrement, il s'agit d'améliorer la précision du signal électrique délivré par un capteur monté en face d'une roue dentée située en bout d'un arbre à cames d'un moteur d'un véhicule automobile.

ART ANTERIEUR

     Les capteurs d'arbre à cames sont utilisés dans un véhicule automobile pour déterminer la position des différents cylindres dans le cycle de combustion du moteur. Ces capteurs comportent un générateur de champ magnétique (exemple : un aimant permanent), un moyen de détection du champ magnétique (cellule à effet Hall, cellule magnéto résistive MR, cellule magnéto résistive géante GMR,… par exemple) et un circuit électronique de traitement du signal reçu par le moyen de détection du champ magnétique. Ces capteurs, dits capteurs actifs, délivrent un signal digital à un calculateur central pour traitement.

     De manière connue et comme illustrée à la figure 1, un capteur 10 d'arbre à cames 16 est associé à une cible 14 solidaire d'un arbre à cames 16. Cette cible 14 se présente sous la forme d'un disque 15 dont la périphérie est dentée. Ces dents T1, T2, T3 ont sensiblement une même hauteur h1, h2, h3 mais des espacements (creux) C1, C2, C3 et des longueurs l1, l2 ,l3 différents de manière à réaliser un codage (connu en soi) du positionnement des cylindres dans le cycle de combustion d'un moteur thermique.

Figure 1


Page 02 of 3

Continental Automotive France S.A.S.

     Le moyen de détection du champ magnétique, présent dans le capteur 10, mesure les variations du champ magnétique B générées par le passage des dents T1, T2, T3 devant le dit capteur 10 et détecte ainsi le passage des dents de la cible 14 devant lui.

     Comme illustré à la figure 2a, on observe le signal représentant les variations du champ magnétique B perçu par le capteur 10 d'arbre à cames 16 pendant un tour de la cible 14, c'est-à- dire selon un angle de rotation θ de la cible 14. Ce signal présente une suite de créneaux D1,

D2…Di correspondant chacun à la variation du champ magnétique B mesuré par le capteur 10 lorsqu'une dent T1, T2…Ti (cf. Figure 2b) passe devant le dit capteur 10. En mesurant l'espacement entre chaque créneau D1, D2… Di et la durée de chacun d'eux, il est possible de déterminer la position de chaque cylindre par rapport au cycle de combustion moteur. A cet effet, il est donc important de garantir la précision de la position des fronts électriques FE du signal généré par le capteur 10 vis-à-vis de la position des fronts mécaniques FM de la cible 1...