Browse Prior Art Database

Le dispositif proposé est un échangeur destiné au refroidissement d'un fluide comprenant un produit à chaleur latente permettant de créer une forte inertie thermique utilisable pour refroidir rapidement un gaz

IP.com Disclosure Number: IPCOM000244818D
Publication Date: 2016-Jan-19
Document File: 2 page(s) / 32K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 52% of the total text.

1.     RESUME

Le dispositif proposé est un échangeur destiné au refroidissement d’un fluide comprenant un produit à chaleur latente permettant de créer une forte inertie thermique utilisable pour refroidir rapidement un gaz.

2.     PROBLEME A RESOUDRE

Lors du remplissage d’un réservoir  sous pression par un gaz, il se produit un échauffement  inévitable qui peut poser des problèmes divers de sécurité concernant le gaz lui-même ou le réservoir. Afin d’éviter ce problème on peut refroidir le gaz avant envoi dans le réservoir afin de compenser l’échauffement. Cela se fait couramment avec un échangeur refroidi  par un circuit froid direct (évaporateur d’un circuit frigorifique) ou indirect (via un circuit caloporteur lui-même refroidi par un autre dispositif).  Dans les applications où le remplissage est rapide et discontinu, la puissance de refroidissement doit être très importante, même si la puissance moyenne est très inférieure (remplissages peu fréquents).

Une solution pour résoudre le problème est de réaliser un échangeur massif  présentant une forte capacité calorifique et permettant ainsi de lisser la puissance.  L’inconvénient de cette méthode est qu’elle repose sur l’accumulation de chaleur sensible, ce qui suppose des variations de température, l’efficacité est donc limitée si l’on veut éviter de trop grandes variations de température de sortie du gaz refroidi.

3.     DESCRIPTION DE L’INNOVATION PROPOSEE

La solution proposée consiste à introduire dans l’échangeur un produit à chaleur latente disposé afin de maximiser les échanges thermiques et dont la température de fusion est choisie en fonction de la température recherchée pour le remplissage. Le produit à chaleur latente peut être par exemple de l’eau glycolée ou toute solution présentant un point de fusion adéquat.

Le produit à chaleur latente est typiquement enfermé dans des cavités cylindriques aménagées dans l’échangeur, soit par usinage, soit par mise en place de tube surmoulé dans un bl...