Browse Prior Art Database

Utilisation de l'épaississant SEPIMAX™ZEN pour préparer des solutions aqueuses comprenant des tensioactifs moussants épaissies et transparentes

IP.com Disclosure Number: IPCOM000247549D
Publication Date: 2016-Sep-15

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 6% of the total text.

PUBLICATION ANONYME

Utilisation de l’épaississant SEPIMAX™ZEN pour préparer des solutions aqueuses comprenant des tensioactifs moussants épaissies et transparentes

Les polyélectrolytes anioniques réticulés sont utilisés dans l’industrie cosmétique, dans l’industrie pharmaceutique, dans l’industrie dermo-pharmaceutique, comme agents épaississants et/ou gélifiants et/ou stabilisants pour préparer des émulsions huile-dans-eau, des émulsions eau-dans-huile, des émulsions multiples, des gels aqueux, des gels hydro-alcooliques, des gels hydro-glycoliques.

De façon plus particulière, les polyélectrolytes anioniques réticulés sont utilisés pour épaissir et/ou stabiliser  des formulations nettoyantes et/ou moussantes.

            Les formules nettoyantes pour le visage, pour le corps et pour les cheveux, et plus généralement les produits d’hygiène corporelle et capillaire présentées sous forme de shampoings, de lotions, de gels ou de savons liquides, requièrent la formation de mousse lors de leur application sur la partie du corps à nettoyer. En effet, dans l’esprit du consommateur la formation de mousse constitue une des preuves de l’efficacité du nettoyage. Le volume de cette mousse, sa stabilité, ainsi que les sensations agréables qu'elle induit, sont des paramètres importants à prendre en compte pour espérer le succès commercial de ces formulations.

            Pour se faire, ces formulations nettoyantes comprennent des tensioactifs nettoyants et moussants, qu'ils soient de nature cationique, anionique, amphotère ou non ionique.

            Comme la surface de la peau présente une valeur de pH faiblement acide, généralement comprise entre 4,0 et 6,5 (à l’exception des peaux grasses qui présentent une valeur de pH supérieure à 6,5), les formulations nettoyantes doivent avoir un pH du même ordre pour ne pas bouleverser le pH de la peau et lui conférer un caractère gras.

            Les formulations nettoyantes du visage, du corps et des cheveux, doivent avoir une consistance suffisante pour que leur application sur la surface de la peau à nettoyer soit efficace. C'est pourquoi elles comprennent souvent des agents épaississants compatibles avec les tensioactifs nettoyants et moussants, qui leur donnent cette consistance.    

                 Parmi les épaississants couramment utilisés pour épaissir ces formulations, il y a le chlorure de sodium ; à une dose optimale, il induit la formation de micelles de tensioactifs, qui diminuent les mouvements du fluide et en augmente alors la viscosité. Ce moyen d’épaississsement est peu onéreux. Cependant, la mousse lors du lavage est peu stable, la taille des bulles d’air la composant est importante, ce qui a pour conséquence lors du nettoyage du visage d’augmenter le risque contact avec les yeux et donc d’irritation oculaire, se traduisant par un picotement des yeux...