Browse Prior Art Database

METHODE DE FACTURATION POUR LA FOURNITURE DE GAZ

IP.com Disclosure Number: IPCOM000247922D
Publication Date: 2016-Oct-11
Document File: 3 page(s) / 53K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a PDF file.
This is the abbreviated version, containing approximately 48% of the total text.

Page 01 of 3

METHODE DE FACTURATION POUR LA FOURNITURE DE GAZ

Il s'agit un nouveau modèle de facturation des gaz livrés sous forme cryogénique dans des réservoirs sur site client. Ce modèle repose sur la base d'une estimation de la consommation dérivée des mesures de quantité liquide (niveau), avec un recalage reposant sur les indications des compteurs « métrologiques » utilisés lors de la livraison liquide.


2. PROBLEME

L'optimisation de la logistique liquide passe très largement par une organisation des tournées de livraison à l'initiative du vendeur. Dans un modèle de facturation uniquement fondé sur la livraison liquide, cette prise d'initiative peut paraître contraire à l'intérêt du client qui se voit facturé à un moment qu'il peut juger inopportun, avec a priori un certain degré d'anticipation résultant naturellement de l'optimisation. La livraison en juste à temps, la plus intéressante pour le client, crée une contrainte de distribution amenant la distribution assez loin de l'optimum. La facturation au gaz (ou liquide) consommé serait la solution, mais dans la mesure où il s'agit d'une transaction commerciale, elle nécessiterait d'installer et maintenir un dispositif de mesure assez précis pour permettre une transaction. Le surcoût induit gommerait assez largement, voire dépasserait, les économies apportées par l'optimisation logistique.


3. DESCRIPTION DE LA SOLUTION

La solution résulte de l'utilisation combinée de deux informations disponibles :


 Le comptage des volumes liquides livrés dans le stockage du client


 L'évaluation des consommations établie à partir des variations des mesures de quantité de liquide obtenues à partir de capteurs de pression différentielle corrigées des erreurs de mesures diverses

Le principe général est de réaliser des facturations intermédiaires estimées à partir des variations de quantité (hors période de livraison) qui sont directement assimilables à des consommations, la facturation définitive se faisant sur la base des livraisons réalisées et mesurées avec précision. La possibilité de réaliser avec précision le calcul de la consommation résulte simplement du bilan de masse sur le stockage entre deux dates :

M1+Ml(1,2) - Mc(1,2) = M2


M1 et M2 et sont les masses mesurées dans le stockage aux dates D1 et D2 respectivement, ces mesures sont typiquement effectuées à l'aide des dispositifs de mesure de niveau déjà mis en œuvre pour les prévision de consommation ou les alarmes niveau bas (dispositifs DIVA et BRIO)

Ml(1,2) la masse livrée entre les dates D1 et D2, supposée mesurée avec des instruments « certifiés » équipant les véhicules de livraison cryogénique.

Mc(1,2) la masse consommée entre les dates D1 et D2 (Masse distribuée+pertes du stockage) D2 est postérieure à D1


1. RESUME



Page 02 of 3

Cette équation est naturellement applicable quelles que soient les dates D1 et D2, ce qui permet par exemple de fixer les f...