Browse Prior Art Database

Adaptation des "petits signaux" en fonction du type de programme écouté.

IP.com Disclosure Number: IPCOM000247992D
Publication Date: 2016-Oct-14
Document File: 2 page(s) / 175K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Related People

Jean-Christophe GRZESKOWIAK: INVENTOR

Abstract

La présente invention est relative au traitement des signaux reçus par un récepteur radio tel qu'un autoradio par exemple. Plus particulièrement, elle se rapporte au traitement des « petits signaux ». Le principe du traitement des « petits signaux » dans un DSP audio est de réduire ou de masquer tout bruit parasite lié aux conditions de réception. Mais ces réglages « petits signaux », tels que disponibles dans l'état de l'art, sont des réglages fixes quel que soit le type de programme démodulé (musique JAZZ, POP ou CLASSIQUE, parole…). Les solutions de l'état de l'art sont donc des compromis assez peu satisfaisants. L'invention propose d'utiliser un filtre audio, tel que décrit dans la demande de brevet FR 15 0526. Ce document décrit un moyen qui permet de détecter les niveaux d'aigus. En considérant que la musique classique a un niveau d'aigus faible, que les autres types de musique ont un niveau d'aigus élevés et que la parole se situe entre ces deux extrêmes, il est possible, à partir du niveau d'aigus α détecté de déterminer le type de programme démodulé en temps réel et sans tenir compte des informations RDS qui peuvent s'avérer ponctuellement fausses. En comparant ce niveau d'aigus α à au moins un seuil, il est possible de classer le programme démodulé en au moins deux types distincts et d'appliquer en temps réel les coefficients adaptés.

This text was extracted from a PDF file.
This is the abbreviated version, containing approximately 52% of the total text.

Page 01 of 2

Continental Automotive France S.A.S.

Idée : Jean-Christophe GRZESKOWIAK (Bû - France)

ADAPTATION DES 'PETITS SIGNAUX' EN FONCTION DU TYPE DE PROGRAMME ECOUTE

DOMAINE D'APPLICATION

La présente invention est relative au traitement des signaux reçus par un récepteur radio tel qu'un autoradio par exemple. Plus particulièrement, elle se rapporte au traitement des 'petits signaux', comme les appellent les spécialistes du domaine.

ETAT DE L'ART

Le principe du traitement des 'petits signaux' dans un DSP audio (DSP : abréviation anglaise de 'Digital Signal Processor', c'est à dire un processeur de signal numérique) est de réduire ou de masquer tout bruit parasite lié aux conditions de réception.

Pour chaque traitement sélectionné (SOFTMUTE, HIGHCUT, STEREO) un réglage est prédéfini. Pour ce faire on met en place un bloc d'activation du traitement (qui détermine les conditions de mise en place et d'arrêt dudit traitement) et un bloc 'Timing' qui définit les temps d'attaque et de relâchement du traitement. Ces réglages diffèrent pour chaque type de traitement sélectionné.

Il est malheureusement constaté que ces réglages 'petits signaux', tels que disponibles dans l'état de l'art, sont des réglages fixes quel que soit le type de programme démodulé (musique JAZZ, POP ou CLASSIQUE, parole…). Or un programme de musique classique supportera un traitement plus sévère que de la musique pop par exemple.

Les solutions de l'état de l'art sont donc des compromis assez peu satisfaisants permettant des masquages efficaces sur la musique classique sans trop pénaliser l'écoute de musique pop, rock ou jazz.

INVENTION

L'invention se propose d'appliquer en temps réel des réglages différents suivant le type de programme démodulé, augmentant ainsi l'efficacité du traitement du signal en toute situation. Ainsi ledit traitement pourra être plus sévère sur de la musique classique ou de la parole (qui présentent de nombreux silences) que sur de la musique pop ou jazz.

Il s'ag...