Browse Prior Art Database

Dispositif d'optimisation du bilan énergétique appliqué aux systèmes de surveillance de la pression des pneumatiques et aux systèmes d'accès ou de démarrage main libre

IP.com Disclosure Number: IPCOM000248479D
Publication Date: 2016-Dec-06
Document File: 3 page(s) / 149K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Related People

Sébastien KESSLER: INVENTOR

Abstract

Problème: Comment optimiser le bilan énergétique des dispositifs d'accès main libre au véhicule (badges) ou des dispositifs de surveillance de la pression des pneus ? En effet, ces dispositifs comprennent une batterie dont la durée de vie est limitée et plus faible que la durée de vie du véhicule Solution : l'invention propose d'utiliser la technologie " Braidio ", cette technologie Bluetooth permet à ces dispositifs de fonctionner dans plusieurs modes de gestion d'énergie, dont un mode totalement passif, dans lequel, les dits dispositifs peuvent récupérer de l'énergie de modules émetteurs (connectés à la batterie du véhicule) situés sur le véhicule. Dans ce mode là, les dispositifs d'accès main libre ou de surveillance de pression des pneus ont une durée de vie égale à celle du véhicule.

This text was extracted from a PDF file.
This is the abbreviated version, containing approximately 39% of the total text.

Page 01 of 3

Continental Automotive France S.A.S.

Idée : Sébastien KESSLER (Toulouse, FRANCE)

DISPOSITIF D'OPTIMISATION DU BILAN ENERGETIQUE APPLIQUE AUX SYSTEMES DE SURVEILLANCE DE LA PRESSION DES PNEUS ET AUX SYSTEMES D'ACCES OU DE

DEMARRAGE MAIN LIBRE

DOMAINE D'APPLICATION

L'invention concerne un dispositif d'optimisation du bilan énergétique appliqué aux systèmes de surveillance de la pression des pneus et aux systèmes d'accès ou de démarrage main libre. En l'occurrence le dispositif d'optimisation selon l'invention permet de remédier aux problèmes de durée de vie limitée des batteries alimentant lesdits dispositifs.

ETAT DE L'ART

     Aujourd'hui, les dispositifs utilisés pour les systèmes de surveillance de la pression des pneumatiques ou pour les systèmes d'accès ou de démarrage main libre sont des systèmes asymétriques en termes de bilan énergétique. En effet les capteurs montés sur les roues ou les clés sont alimentés par des piles alors que les calculateurs associés sont alimentés par la batterie du véhicule, elle-même rechargée lors des phases de roulage.

     Cette contrainte forte engendre une disparité et une limitation en termes de durée de vie de ces dispositifs. En effet, un capteur de pression des pneumatiques a une durée de vie généralement comprise entre 5 et 10 ans, une clé d'accès au véhicule entre 2 et 3 ans, alors que la batterie du véhicule, elle peut durer plus que 5 ans.

     Pour le capteur de pression des pneumatiques, lorsque la batterie est faible, il faut alors remplacer le capteur dans son ensemble, car la batterie est encapsulée dans de la résine, ce qui, outre le prix de la pièce nécessite le montage / démontage du pneumatique associé auprès d'une professionnel.

     Concernant les clés, l'opération est généralement plus aisée car la batterie est accessible et remplaçable mais cette opération nécessite de démonter mécaniquement la clé et bon nombre d'utilisateurs doivent aller chez le concessionnaire agrée pour réaliser cette opération ce qui engendre des coûts additionnels.

     De nombreuses publications ou brevets décrivent des dispositifs de récupération d'énergie et de stockage d'énergie pour se passer d'une batterie ou en augmenter l'autonomie. Malheureusement ces solutions sont souvent coûteuses à mettre en œuvre et ne permettent pas de couvrir tous les modes d'utilisation actuelle de ces dispositifs. Par exemple les modes de récupération d'énergie purs ne fonctionnent plus après une longue période d'immobilisation du véhicule sur un parking. En outre, la place sur le circuit électronique pour positionner un dispositif de stockage de l'énergie (type super capacité) est aujourd'hui trop volumineux pour être intégrer.

     Bref les solutions techniques actuelles sont inadaptées à nos dispositifs ou engendrent des coûts additionnels trop importants pour être implémentées sur un véhicule.


Page 02 of 3

Continental Automotive France S.A.S.

     Afin de rem...