Browse Prior Art Database

Casque connecté pour les applications de soudage

IP.com Disclosure Number: IPCOM000249690D
Publication Date: 2017-Mar-20
Document File: 2 page(s) / 75K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 55% of the total text.

Casque connecté pour les applications de soudage

Lorsqu’il procède à la réalisation d’une soudure, l’opérateur doit impérativement être protégé par un casque qui rend la consultation des indicateurs des équipements de soudage (fourniture de gaz et alimentation électrique) difficile. Or, lors de certaines opérations, en particulier lorsqu’elles sont longues, le contrôle de certains paramètres pourrait s’avérer précieux, en particulier :

  • La pression de la bouteille et si possible l’autonomie restante
  • Le débit de gaz (contrôle et/ou commande)
  • Les paramètres électriques du soudage
  • Taux de dépôt et intensité moyenne

La solution repose sur l’utilisation de plusieurs éléments coopérant pour fournir une information à l’opérateur de soudage et lui permettre de mieux contrôler les paramètres et la qualité de son cordon de soudure.

Le dispositif comprend :

  • L’enveloppe mécanique d’un casque de protection ainsi que le système de protection des yeux à  filtrage variable, tel qu’on le trouve dans les casques modernes ;
  • Un afficheur miniature permettant de visualiser divers paramètres de soudage, mais également des schémas, plans ou une image avec dispositif optique corrigeant l’image pour la projeter à une distance d’un mètre environ ;
  • Un moyen de communication sans fil (tel qu’une liaison Bluetooth par exemple) relié d’une part à l’installation de production de gaz, et d’autre part au poste de fourniture du courant de soudage ;
  • Un processeur équipé d’un dispositif de reconnaissance de parole permettant à l’opérateur de transmettre des instructions simples aux dispositifs connectés au casque () ;
  • Un microphone articulé monté de façon à distinguer les paroles de l’utilisateur de bruit ambiant de façon optimale.  Le signal est transmis au processeur central équipant le casque.
  • Eventuellement une caméra infrarouge installé sur la partie supérieur du casque (position frontale) et permettant de visualiser le champ des températures sur la pièce en cours de soudage pour une meilleure maîtrise des risques de fusion sur des pièces délicates.

 Le fonctionnement du casque connecté est le suivant :

Affichage :

L’afficheur indique par défaut les paramètres essentiels du soudage en cours, en particulier l’autonomie restante en fil et gaz, mais également les paramètres réglables par l’opérateur, éventuellement prédéfinis  dans le cadre d’une gamme de fabrication. Par un mécanisme de commande vocal décrit ci-dessous l’opérateur a la possibilité de changer les cons...