Browse Prior Art Database

Systèmes cryogéniques à base d'hydrogène liquide pour les applications du transport sous température dirigée

IP.com Disclosure Number: IPCOM000249714D
Publication Date: 2017-Mar-24
Document File: 2 page(s) / 96K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 63% of the total text.

Systèmes cryogéniques à base d’hydrogène liquide pour les applications du transport sous température dirigée

On présente dans ce qui  suit une solution cryogénique aux problèmes de bruit et de pollution des centres urbains induits par les véhicules frigorifiques transportant des denrées alimentaires ou produits de la santé sous température dirigée, généralement en conditions frais (0°C) et/ou surgelé (-20°C).

En effet, la propulsion du camion ainsi que la majorité des groupes frigorifiques actuels font appel à un moteur diesel. Ils émettent du CO2 et des polluants (NOx, SOx, particules fines, …) et génèrent du bruit pour les riverains.

La solution proposée ici constitue une alternative à ces systèmes existants permettant la réduction du bruit et de la pollution atmosphérique. L’originalité de la présente solution réside dans la proposition de  solutions techniques visant simultanément les deux moteurs du camion :

-         le moteur de la traction qui verra son rendement amélioré ;

-         le moteur qui sert à la production d’électricité « embarquée » pour alimenter le compresseur de la machine frigorifique de Carnot qui sera, purement et simplement supprimé et remplacé avec un stockage cryogénique.

Les solutions cryogéniques proposées ici visent également à optimiser les flux énergétiques pour adresser chacun de ces deux besoins (traction et froid).

Majoritairement, les fonctionnements existants mettent en oeuvre un moteur diesel utilisé pour la propulsion du camion et pour le froid mécanique.

De façon plus marginale, des camions avec des réservoirs de gaz naturel liquide commencent à apparaître sur les routes. Dans ce cas, la vaporisation du LNG permet de refroidir la caisse et le gaz naturel gazeux est utilisé comme combustible dans le moteur thermique du camion.

On peut  aussi  souligner que d’autres solutions cryogéniques commencent à émerger, elles sont basées sur l’utilisation d’un cryogène (LIN, LCO2, LAIR) en injection directe ou indirecte dans la caisse frigorifique mais qui adressent uniquement les besoins de froid.

Le tableau ci-dessous décrit la consommation en azote liquide (pour la comparaison) et en hydrogène liquide (conformément à la présente proposition technique) selon différentes phases de vie du camion.

Cas P mini (kW) P maxi (kW) N2 mini (g/sec) N2 max (g/sec) H2 mini (g/sec) H2 max (g/sec) KW max Rdt moteur Chev...