Browse Prior Art Database

Utilisation de l'air liquéfié pour le contrôle de la qualité de l'air

IP.com Disclosure Number: IPCOM000249817D
Publication Date: 2017-Apr-10
Document File: 4 page(s) / 329K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
At least one non-text object (such as an image or picture) has been suppressed.
This is the abbreviated version, containing approximately 45% of the total text.

Utilisation de l’air liquéfié pour le contrôle de la qualité de l’air

La qualité de l’air tant en intérieur qu’en extérieur est devenue un enjeu majeur de santé public. D’après l’ADEME nous passons 80% de notre temps dans des endroits clos qui selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur contiendraient de nombreux polluants, à des concentrations parfois élevées, endroits qui seraient cinq à dix fois plus pollués que l'extérieur.

La dégradation de la qualité de l’air extérieur fait que nous avons de plus en plus tendance à éviter les activités sportives à l’extérieur ou les pics-nique.

Face à cette problématique de pollution atmosphérique, nous proposons dans ce qui suit  une solution basée sur l’utilisation de l’air liquide. L’idée consiste à injecter un débit d’air gazeux  provenant de la détente d’air liquide dans des proportions respirables pour le renouvellement de l’air intérieur et extérieur.

Selon l'application visée (le volume de l'espace à renouveler, l’accessibilité…), l’air liquide peut être fourni soit par approvisionnement en camion, soit produit sur le site utilisateur en utilisant la liquéfaction de l'air,  ou encore reconstitué en utilisant un mélange azote liquide/oxygène liquide.

Le procédé de reconstitution de l’air liquide à des proportions respirables à partir d’azote et d’oxygène liquides a déjà été bien établit et des tests de stabilité du mélange dans le temps ont montré qu’il est stable sur une durée d’au moins une semaine.

Cet air liquide reconstitué à des proportions respirables a été testé en injection dans un espace confiné (caisse de 40m3) et il a été démontré à l’issu de cet essai que le niveau d’oxygène dans la caisse reste respirable ce qui prouve la faisabilité de cette solution.

L’air liquéfié présente les avantages suivants :

  • Il permet de contrôler le niveau d’humidité.
  • La solution d'air liquide reconstituée à partir d’azote liquide et oxygène liquide permet de garantir la qualité de l'air qui sera injecté. C’est le résultat d’un mélange de deux gaz purs, azote et oxygène, et par conséquent ce mélange est « propre » et comporte moins de risque de contaminations que l’air extérieur aspiré par les systèmes de filtration.
  • L’air liquide reconstitué offre aussi la possibilité de contrôler la teneur en O2.
  • Par rapport à des filtres à air cette solution technique nécessite moins de maintenance dans l’espace à renouveler (pas de problème d’encrassement des filtres).
  • C’est une solution parfaitement silencieuse
  • En plus de la maîtrise de la qualité de l’air, cet air liquide renferme des frigories et peut être utilisé en parallèle pour régler la température de la salle (plus au moins froide selon les besoins).
  • D’un point de vue encombrement, de simples buses d’injection peuvent être utilisées pour diffuser l’air liquide. Le...