Browse Prior Art Database

CERAMOSIDES™ HP : ingrédient actif anti-âge, anti-vieillissement, anti-inflammatoire, anti-oxydant, agent d'amélioration du teint de la peau, et agent hydratant pour la préparation de formulations cosmétiques à usage topique

IP.com Disclosure Number: IPCOM000250380D
Publication Date: 2017-Jul-07

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

This text was extracted from a Microsoft Word document.
This is the abbreviated version, containing approximately 4% of the total text.

CERAMOSIDES™ HP : ingrédient actif anti-âge, anti-vieillissement, anti-inflammatoire, anti-oxydant, agent d’amélioration du teint de la peau, et agent hydratant pour la préparation de formulations cosmétiques à usage topique.

Les industries cosmétiques utilisent très régulièrement des substances chimiques et des compositions chimiques utilisées pour préparer des formulations destinées à l’hygiène et/ou au soin de la peau du corps humain, se présentant sous toute forme galénique, comme par exemple les solutions aqueuses, les solutions hydro-alcooliques,  les solutions hydro-glycoliques, les émulsions sous différentes formes, et destinées à être administrées par voie topique.  

Dans le cadre du vieillissement cutané physiologique ou photo-induit, ou suite à des pathologies cutanées, comme par exemple le psoriasis ou les dermatites atopiques, il peut apparaître un déséquilibre lipidique aboutissant à une déshydratation cutanée et par conséquent à une perte de souplesse de la peau. 

 Le tissu cutané est un organe participant au maintien de I'homéostasie de l'individu. En effet, la peau présente des propriétés de rétention d'eau, lesdites propriétés étant dues, entre autres, à la présence de lipides, organisés en réseau multi-lamellaire au sein de la couche cornée.  En plus de leur capacité à retenir l’eau, ces lipides assurent la cohésion de l'épiderme en établissant des liens entre les cornéocytes, participant ainsi à la souplesse et à la flexibilité de la peau. Ces lipides interviennent dans la perméabilité du stratum corneum, dans le phénomène de desquamation et dans la régulation des flux hydriques cutanés.

Parmi les lipides qui interviennent dans le processus de cohésion de l’épiderme, on peut plus particulièrement citer les sphingolipides et les glycosphingolipides, respectivement appelés « céramides » et « glycosylcéramides ». Parmi ceux-ci, les céramides sont les composants lipidiques essentiels du stratum corneum, notamment le céramide 1, le céramide 3, le céramide 2, le céramide 4, le céramide 5, le céramide 6, le céramide 8. Plus précisément, des modifications de la quantité et de la distribution des céramides sont observées dans un grand nombre de pathologies cutanées, en particulier celles associées à des désordres de la kératinisation et de l'hydratation cutanée: psoriasis, dermatose atypique, ichthyose, syndrome Sjogren- Larsson ou syndrome sec, xérose, eczéma.

Le vieillissement de la peau est également lié à des augmentations de sécrétion et d'activité de différentes enzymes notamment les collagénases, et plus particulièrement la MMP-1.  Ces métalloprotéinases ont pour substrats préférentiels les collagènes fibrillaires et les glycosaminoglycanes. L'augmentation de l'activité de la collagénase a donc pour conséquence un accroissement de la dégradation des fibres de collagènes et des glycosaminoglycanes, ce qui expliq...