Browse Prior Art Database

MODE DE SOLIDARISATION DE PIECES DANS UN CALCULATEUR ELECTRONIQUE AUTOMOBILE

IP.com Disclosure Number: IPCOM000210374D
Publication Date: 2011-Aug-31
Document File: 2 page(s) / 79K

Publishing Venue

The IP.com Prior Art Database

Related People

EYSSETTE Nicolas - CONTINENTAL Automotive France: INVENTOR [+1]

Abstract

L’invention propose de se passer desdites vis de fixation des circuits imprimés. La plupart des circuits imprimés compris dans les boîtiers de calculateurs automobiles comportent des moyens d’évacuation de la chaleur, appelés « trottoirs thermiques ». Ces « trottoirs thermiques », très souvent implantés sur les bords des circuits imprimés, sont des zones permettant d’évacuer la chaleur issue de composants de puissance disposés sur ledit circuit imprimé. On dispose sur ces « trottoirs thermiques » une pâte thermo conductrice qui a pour fonction de constituer ainsi un pont thermique entre le circuit imprimé et le boîtier. Le circuit imprimé étant vissé au boîtier, cette solidarisation permet de garantir que le pont thermique n’est pas rompu. L’invention consiste à supprimer les vis de fixation et la pâte thermo conductrice et de remplacer cette dernière par une colle elle même thermo conductrice.

This text was extracted from a PDF file.
This is the abbreviated version, containing approximately 52% of the total text.

Page 01 of 2

(This page contains 00 pictures or other non-text object)

Continental Automotive France S.A.S.

Idée : Nicolas EYSSETTE (Cugnaux - France)

Pierre LEWANDOWSKI (Muret - France)

MODE DE SOLIDARISATION DE PIECES DANS UN CALCULATEUR ELECTRONIQUE

AUTOMOBILE

DOMAINE D'APPLICATION

La présente invention est relative au mode de fixation des circuits imprimés (également appelés PCB en anglais, pour « Printed Circuit Board ») dans les boîtiers des calculateurs électroniques destinés aux véhicules automobiles (par exemple).

ETAT DE L'ART

Actuellement, les circuits imprimés sont maintenus dans les boîtiers des calculateurs électroniques au moyen de vis.

Ces vis nécessitent une place relativement conséquente sur le circuit imprimé.

Or la tendance est à la miniaturisation et à la diminution de la taille desdits calculateurs électroniques. Il y a donc lieu d'appliquer cette contrainte également aux moyens de fixation.

Une solution pourrait consister en la diminution de la taille des vis de fixation, mais cette voie a atteint ses limites de nos jours.

Usuellement, l'homme du métier se résout à utiliser des vis, les plus petites possibles, et cherche à gagner en dimensions ailleurs dans le boîtier.

INVENTION

L'invention propose de se passer desdites vis de fixation des circuits imprimés.

Il est à noter que la plupart des circuits imprimés compris dans les boîtiers de calculateurs automobiles comportent des moyens d'évacuation de la chaleur, appelés « trottoirs thermiques ».

Ces « trottoirs ther...